Pharmacien

Aides et rémunérations de la téléconsultation en pharmacie

Le rôle des pharmaciens dans le parcours de soins évolue, notamment lorsqu’ils décident  de mettre en place la téléconsultation dans leur officine. Ainsi, la rémunération sur la vente des médicaments diminue, en faveur d’une rémunération à l’acte.

Des aides financières

Des aides financières ont été mises en place afin d’encourager ces professionnels à s’équiper pour participer à des téléconsultations. L’aide forfaitaire pour l’équipement des officines est d’une hauteur de 1225€ la première année puis de 350€ par an.

La CNAM valorise en plus de ce forfait d’aide l’acte de téléconsultation effectué par le pharmacien en fonction du nombre de téléconsultations réalisées :

  • 200 € pour 1 à 20 téléconsultations par an
  • 300 € pour 21 à 30 téléconsultations
  • 400 € au-delà de 30 téléconsultations par an

Les pharmaciens sont également rémunérés pour apporter des services tels que :

  • les bilans partagés de médication
  • les entretiens pharmaceutiques
  • les tests rapides d’orientation diagnostique (TROD

Les pharmaciens bénéficient aussi d’une Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP). Ainsi, ils sont éligibles à une rémunération  au titre de la coordination interprofessionnelle, c'est-à-dire la participation à une ESP (Equipe de Soins Primaires) et/ou à une CPTS (Communautés Professionnelles Territoriales de Santé). Cette aide s’élève à 420€ par an. Pour se faire il suffit au pharmacien de faire une déclaration sur l’honneur sur AmeliPro indiquant qu’il s’engage à la téléconsultation. 

 

Prérequis à la mise en place de la téléconsultation

La mise en place de la téléconsultation dans les officines nécessite un espace de confidentialité disponible au sein de la pharmacie ainsi que des équipements nécessaires à la vidéotransmission, à la bonne installation des patients et à la réalisation de certains actes pour un éventuel examen clinique (tensiomètre, oxymètre, stéthoscope et otoscope connectés).
De plus, lors d’une téléconsultation le pharmacien doit s’assurer que le parcours de soins soit respecté notamment afin que le patient soit remboursé normalement.

 

Plus d’info :