Medeo

Evolution de l’e-santé en 2020

La crise du Covid-19 est l’un des facteurs impactant la forte évolution au recours de la télémédecine. Téléconsultation, téléexpertise... Des pratiques désormais utilisées au quotidien par les professionnels de santé et leurs patients.

Des chiffres en faveur de la télémédecine

La récente accélération de l’utilisation de l’e-santé s'est faite en grande partie avec l’augmentation du nombre de téléconsultations lors de la première vague du Covid-19. Les professionnels de santé confrontés à une diminution importante des consultations due au confinement de la population, ont souhaité garder le contact avec leurs patients et assurer la continuité des soins avec la téléconsultation. Face à cet engouement de nombreux médecins qui étaient pourtant réticents à l’usage de la télémédecine ont sauté le pas : plus de 60 000 médecins y ont eu recours.

Côté patient, toutes les tranches d'âge l’ont utilisée, y compris ceux qui n’ont pas l’habitude avec les nouvelles technologies : 1 patient sur 5 a plus de 70 ans.

Selon l’Assurance Maladie, le nombre de téléconsultations qui s’élevait à 40 000 en Février 2020 a atteint 4,5 Millions en Avril

Même si elle ne remplace pas dans la plupart des cas une consultation en réel avec un praticien, la téléconsultation est ‘’devenue une composante essentielle de l’offre de soins sur le territoire’’ selon la Caisse nationale de l’Assurance Maladie. Elle a de nombreux avantages comme la diminution des délais de prises de rendez-vous ou encore la diminution des déserts médicaux. 

Des téléconsultations possibles en pharmacie

La téléconsultation s’est également offert une place de choix en pharmacie. Elle permet aux patients de consulter des médecins généralistes ou spécialistes dans leur officine de proximité. Une nouvelle porte d’entrée pour les patients pour accéder plus facilement à un médecin :  Un vrai plus pour les déserts médicaux.   

Durant cette année, la télémédecine a su montrer son importance en s’intégrant totalement dans la pratique médicale mais également auprès des autres professionnels de santé (pharmaciens, infirmiers…).  L'association Les Entreprises de Télémédecine (LET) a elle aussi reconnu la croissance de l'e-santé avec une augmentation de 10 à 15 fois du nombre de téléconsultations durant la période de confinement. Une étude menée par cette association a démontré l’utilité de cette pratique, elle estime que 20% de recours aux urgences ont été évités grâce aux plateformes de télémédecine.

Une évolution soutenue

 L’engouement pour le numérique dans la santé ne cesse d’augmenter depuis le lancement du programme Ma Santé 2022. Une démarche renforcée par le département du ministère de la santé qui a créé la charte ‘’Engagé pour la e-santé’’ signée par de nombreux professionnels du secteur.

De plus, de nombreuses aides et rémunérations encouragent les acteurs de la santé à se développer dans cette voie : rémunération à l’acte, aides à l’équipement, aides forfaitaires...

L’essor des téléconsultations s’explique aussi par le remboursement par l’Assurance Maladie via l’Avenant 6 à la convention médicale. Un remboursement à 100% lors d’une téléconsultation qui a été prolongée jusqu’en 2022. 


Plus d’informations : 

https://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/2020-09-16_Teleconsultations_anniversaire_2_ans.pdf

https://www.ticsante.com/story/5387/en-deux-ans-la-teleconsultation-est-devenue-une-composante-essentielle-de-l-offre-de-soins-(cnam).html