Médecin

La téléexpertise

La téléexpertise permet à un médecin (dit requérant) de faire appel à un confrère (dit requis) afin de profiter de sa formation et de ses compétences particulières. Cela peut être nécessaire face à certaines situations médicales pour établir un diagnostic.

La téléexpertise pour qui ?

Tous les médecins peuvent faire appel à la téléexpertise. Avant de pratiquer cet acte, le médecin doit s’assurer l’éligibilité du patient, c’est-à-dire qu’il soit dans l’un de ces cas afin d’être rémunéré : 

  • En affection longue durée (ALD),
  • Atteint de maladie rare,
  • Résidant en zone ‘’sous-denses’’ dans laquelle s’applique les aides démographiques conventionnelles,
  • Résidant en Ehpad ou en structure médico-sociale,
  • En détention.

Fonctionnement de la téléexpertise

Avant de faire appel à un autre médecin, le requérant doit recueillir le consentement du patient

Il peut alors faire appel à n’importe quel confrère, qu’il le connaisse ou pas. Une fois la téléexpertise terminée, le médecin requis doit rédiger un compte rendu, l’archiver dans le dossier du patient et le partager au médecin ayant fait la demande. 

Contrairement à la téléconsultation, cet échange ne nécessite pas de vidéotransmission mais doit quand même se faire de manière sécurisée afin de protéger les données du patient. La plateforme utilisée doit permettre un échange de documents entre les praticiens.

Il est donc possible d’échanger sous la forme de messagerie instantanée sécurisée, comme le permet Medeo. 

Les différents niveaux de téléexpertise

 Le niveau de téléexpertise varie selon la complexité et la fréquence : 

  • Niveau 1 : Elle ne nécessite pas de réaliser une étude approfondie de la situation médicale du patient (lecture et interprétation de photo, suivi d’une plaie, ECG, Spirométrie…)
  • Niveau 2 : Elle nécessite une étude approfondie (surveillance en cancérologie, suivi d’une plaie chronique aggravée, traitement anti-épileptique…)

Ces deux niveaux vont notamment influer sur la rémunération perçue par les médecins. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur les aides et rémunérations de la téléexpertise sur notre blog.

Dans quel cas utiliser la téléexpertise ?

La téléexpertise peut être utilisée dans tous les cas où vous demandez l’avis d’un confrère, de façon informelle. 

Prenons le cas de l’ECG.  La haute autorité de santé conseille un ECG :

  • Tous les ans pour les personnes diabétiques ;
  • Tous les 3 ans pour les personnes hypertendues ;
  • Tous les 3 à 5 ans à partir de 12 ans pour les certificats de sports en compétition ;
  • Dans les situations de : perte de connaissance, bilan de chute, douleur épigastrique, dyspnée, douleur thoracique, etc.

La plupart des médecins généralistes qui n’utilisent pas l’ECG le font par peur d’une erreur d'interprétation. Or, la non réalisation d’un ECG peut amener à une condamnation du médecin pour manquement à son obligation de moyens diagnostiques. 

La téléexpertise peut donc être utile dans ce cas (hors urgence vitale) en permettant d’avoir l’avis d’un cardiologue rapidement, sans avoir à organiser une prise de rendez-vous.

En faisant régulièrement appel à la télé expertise, le médecin requérant entretient ses connaissances en restant familiarisé avec des aspects ECG rares.

Déroulement d’une téléexpertise avec Medeo : Téléexpertise avec ECG

Lorsqu’il a une indication à réaliser un enregistrement ECG, le médecin utilise l’électrocardiographe connecté de Medeo, qui va enregistrer automatiquement le tracé dans le dossier patient. 

Si le médecin a un doute, il peut en un clic ouvrir la plateforme Medeo, créer le dossier patient automatiquement grâce à la lecture de la carte vitale, et faire sa demande au cardiologue (en précisant les éléments pertinents pour l’expertise). L’ECG est importé automatiquement, sans scan ou autre manœuvre chronophage.

Quelques heures plus tard, le cardiologue fait la revue des demandes et rédige sa réponse.Le médecin requérant reçoit une notification de Medeo et peut intégrer le compte rendu dans le dossier du patient.

A la fin de l’année, la Sécurité Sociale fait un versement unique de toutes les téléexpertises sous forme de forfait au médecin requérant. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

Pour plus d’information c’est par ici  👇

Infographie : La téléexpertise, comment ça marche ?


Plus d’informations sur le site d’Ameli.