Infirmier

Comment ça marche : La télémédecine pour les infirmiers libéraux

La télémédecine est de plus en plus présente dans le quotidien des professionnels de santé, y compris dans celui des infirmiers libéraux, avec notamment la téléconsultation et l’utilisation de  dispositifs médicaux connectés. Retrouvez dans cet article toutes les informations sur ces pratiques en pleine croissance.

La téléconsultation, pourquoi ? 

Depuis le 1er Janvier 2020, les infirmiers libéraux se voient rémunérés pour leur participation à des actes de téléconsultations grâce à l’Avenant 6. Cette pratique permet de faire face à la désertification médicale, en permettant à des personnes d’avoir accès à un médecin plus facilement. Même si elle est accessible à tous les patients et que des remboursements sont prévus par l’Assurance Maladie, elle est très utile pour une partie âgée de la population qui a besoin quotidiennement d'une parfaite coordination des soins. Quels sont les avantages de la téléconsultation pour les personnes âgées ?

  • Elle permet de limiter les déplacements en permettant de consulter un médecin depuis chez soi.
  • Elle permet au patient d’être accompagné par un infirmier qui pourra le guider et l’aider tout au long de la consultation, ce qui est très rassurant pour le patient.
  • Ce sont des personnes qui ne sont pas forcément à l’aise avec les nouvelles technologies, l’infirmier libéral peut donc les accompagner. 

Durant la téléconsultation, l’infirmier libéral aide le médecin à trouver le bon diagnostic, en examinant le patient, en apportant des informations que ce dernier aurait pu oublier, en prenant des mesures grâce à des dispositifs médicaux connectés….

Dans cette mission l’infirmier a donc un rôle important : il aide le médecin mais il est également là pour rassurer le patient et peut lui expliquer le diagnostic du médecin. 

Utilisation des objets médicaux connectés 

Le déploiement du numérique dans la santé a aussi permis aux dispositifs médicaux connectés d'émerger dans les pratiques des professionnels soignants. Lors des actes de télémédecine et notamment de téléconsultation, il peut être important pour les infirmiers libéraux de s’équiper d’objets connectés : thermomètre, spiromètre, oxymètre… Ils permettent d’enregistrer les données et les sons et de les transmettre directement au médecin. Ainsi le praticien dispose de toutes les informations nécessaires pour son diagnostic. 

Des actes rémunérés

Ces nouvelles missions permettent aux infirmiers libéraux de trouver de nouvelles sources de rémunération. Ces dernières sont définies par l’Avenant 6

  • Téléconsultation réalisée dans le cadre d’un soin infirmier déjà prévu : cotée TLS et valorisée à hauteur de 10€ ;
  • Téléconsultation réalisée dans un lieu dédié aux téléconsultations (ex: cabinet infirmier) : cotée TLL et valorisée à hauteur de 12€ ;
  • Téléconsultation réalisée au domicile du patient en dehors du cadre d’un soin : cotée TLD et valorisée à hauteur de 15€.

Des aides financières sont également possibles pour encourager le déploiement de la télémédecine. En tant qu’infirmier libéral, une aide de 350€ est apportée pour l’équipement de vidéo transmission ainsi qu’une aide supplémentaire de 175€ pour l’équipement d’objets médicaux connectées. 

Retrouvez plus d’informations sur la rémunération sur notre blog.

Pour tout savoir sur la télémédecine pour les infirmiers libéraux en image, c'est ici :

Vous hésitez encore à proposer la télémédecine à vos patients ? Découvrez ici le témoignage de Thomas Coycault, infirmier libéral qui pratique la téléconsultation depuis 2020 !